Faire partie d’une délégation parlementaire en mission en Chine était un honneur et l’occasion de mesurer le dynamisme considérable de ce pays.

La Grande Commission est un rendez-vous annuel entre députés français et chinois ! L’édition 2019 était dédiée à la culture, à la biodiversité et aux technologies de pointe.

⤵️ Ici à notre arrivée à Guiyang, capitale du Guizhou, province au patrimoine naturel remarquable

  • Jacqueline DUBOIS députée
  • Jacqueline DUBOIS

 

C’est dans la province rurale de Guizhou que s’est d’abord rendue la délégation parlementaire française.

Les Chinois ont choisi Guiyang, capitale de cette province éloignée comme centre avancé de l’intelligence artificielle et du big data. Si nous avons mesuré une différence architecturale entre ville et villages de montagne, nous avons constaté l’accès au téléphone mobile et la 4G grâce à un déploiement sans pareil de petits pilônes.

C’est le pari de la Chine pour le développement économique en parallèle des routes et des trains. Un des grands enjeux du gouvernement chinois aujourd’hui est la préservation de la biodiversité malmenée les dernières décennies par la conquête industrielle.

 

Les échanges avec nos homologues chinois se sont poursuivis dans le cadre de la Grande Commission interparlementaire à Pékin au siège de l’Assemblée Populaire Nationale.
Les discussions franches et respectueuses ont porté sur de nombreux sujets : biodiversité, tourisme, échanges culturels et commerciaux, innovation scientifique et technique.
Le voyage s’est terminé par une rencontre de l’ancien ambassadeur de Chine, rencontré en France à plusieurs reprises, et du nouvel ambassadeur qui prendra prochainement ses fonctions.

J’ai pu à la suite de chacun des rendez-vous présenter la Dordogne et ses atouts en remettant un dossier à chaque participant et des petits cadeaux gourmands. J’ai ainsi reçu des propositions de jumelage, d’ouverture de boutique de produits français ainsi que des promesses de visite.

 

Share This