Avec les autres parlementaires j’étais conviée à participer au congrès annuel de l’ADRA24, association des retraités agricoles de la Dordogne qui rassemblait ce 17 novembre un millier de retraités agricoles sur les 5.000 qui adhérent à l’association départementale.
Le montant des retraites était au coeur des discussions, en particulier la proposition de loi adoptée l’an dernier à l’unanimité à l’Assemblée Nationale et devrait être présentée en mars 2018 au Sénat, l’objectif étant l’augmentation des pensions des chefs d’exploitation de 75 à à 85% du SMIC (minima)La situation des agricultrices est pire puisqu’en moyenne elles ne gagnent qu’un peu plus de 500 euros par mois
Après avoir entendu leur colère et leur détresse face à une situation dont elles soulignent l’injustice, je me suis engagée à soutenir les épouses des retraités agricoles dans leur revendication en leur proposant de se tourner vers Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité des droits des hommes et des femmes.
Share This