J’ai co-signé le courrier de Pierre Venteau adressé à Alain ROUSSET, président de la région Nouvelle Aquitaine, dans lequel nous demandons avec 18 autres députés, à ce que la Région prenne en charge la modernisation de certaines petites lignes ferroviaires. Les crédits prévus par la loi LOM le permettent. Six milliards d’euros sont dédiés à la régénération des petites lignes, auxquels l’Etat vient de rajouter 300 millions d’euros dans le cadre du Plan de Relance. Ces voies sont indispensables au maillage des territoires ruraux.

20201008_PdtCRNA