La dotation globale de financement (DGF) à destination des collectivités locales reste stable pour 2021

 

Les dotations de l’État aux collectivités locales sont tables pour la quatrième année consécutive après une baisse de plus de dix milliards d’euros entre 2013 et 2017. La DGF pour 2021 est ainsi maintenue à son niveau de 2020 soit 26,8 milliards d’euros. La dotation de solidarité urbaine (DSU) et la dotation de solidarité rurale (DSR) ont vu leur enveloppe augmenter de 90 millions d’euros chacune avec pour objectif de réduire les fractures territoriales.

En Dordogne, 55% des communes voient leur DGF augmenter, contre 46% sur le plan national. Nous pouvons affirmer que l’État participe activement au développement de nos communes. La DGF par habitant s’élève à 165,1 euros au niveau national contre 186,96 euros en Dordogne, ce qui témoigne une nouvelle fois de cet engagement pour nos territoires ruraux.

Nous constatons également dans notre département que la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) a été stabilisée tandis que nous passons d’une dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) de 6,21 millions d’euros en 2020 à 10,68 millions d’euros en 2021 ! Ce soutien massif de l’État, nous l’avons voté lors du projet de loi de finance rectificative et s’explique en partie par la mise en oeuvre du plan de relance.