Jeudi 22 octobre, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, a présenté des mesures d’accompagnement pour le spectacle vivant et le cinéma. Elle a notamment annoncé 115 millions d’euros pour soutenir le secteur.

 

Des moyens sans précédent pour l’ensemble du secteur culturel, en plus du renforcement des aides existantes
  • Des mesures spécifiques au secteur: 115 millions d’euros vont être injectés pour soutenir le spectacle vivant et le cinéma.
  • Renforcement des mesures transversales (fonds de solidarité, exonérations de charges sociales, activité partielle, prêts garantis par l’État, autres dispositifs de soutien), pour l’ensemble du secteur culturel.
 Concrètement, des mesures pour le spectacle vivant…

 85 M€ d’aides vont être débloquées. L’objectif est de sauvegarder les programmations et les salles en permettant de jouer, même à jauge très réduite.

Cela passera par une dotation du fonds de sauvegarde et du fonds de compensation de 55 M€ complémentaires (dont 3 M€ seront particulièrement destinés aux auteurs) ; la prolongation de l’exonération de la taxe sur les spectacles au premier semestre 2021 ; la mise en œuvre d’une enveloppe complémentaire de 20 M€ pour accompagner les secteurs privé et subventionné. Le fonds d’urgence spécifique de solidarité, mis en place en septembre pour les artistes et techniciens qui n’entraient dans aucun autre dispositif, sera doublé et atteindra 10 M€.

 … Et le cinéma

30 M€ sont débloqués pour faire en sorte que les cinémas ne ferment pas, et que le public puisse continuer à aller voir des films.

La Ministre de la Culture a présenté les mesures en détails : celles-ci prendront la forme d’un soutien à chaque billet vendu, d’un renforcement des mesures d’aide déjà annoncée et d’un ré-abondement du fonds « compensation » des pertes des exploitants.

 

A travers ces mesures de soutien, le Gouvernement et la majorité passent un message clair au secteur culturel : nous ne vous laisserons pas tomber !

La culture fait de notre pays ce qu’il est, elle est au cœur de notre vie sociale. Nous ferons tout pour aider les acteurs du monde culturel à résister à la crise.