En commission spéciale loi PACTE à l’assemblée nationale, je propose et défends un amendement visant à apporter une autre dimension de formation à l’article 4 en introduisant un principe nouveau dans le Code de l’Education : « L’initiation à l’esprit d’initiative et d’entreprise »

En effet il paraît important que les élèves et particulièrement ceux du second degré apprennent à développer l’aptitude à passer des idées aux actes, à concevoir des projets et les mettre en œuvre. Ces dispositions englobent créativité, goût de l’innovation et de la prise de risque. Elles permettent également de sensibiliser les élèves à la création d’une entreprise ainsi qu’aux modalités de gestion. Enrichir le socle des compétences et des savoirs indispensables par un développement de l’esprit d’initiative répond aux enjeux des mutations économiques actuelles tout en rapprochant le monde éducatif et le milieu professionnel.Ces dispositions font partie des huit compétences clés que l’Union européenne recommande de mettre en œuvre au sein de l’enseignement public des Etats membres. Elles sont les dernières de ce socle commun européen à ne pas figurer parmi les compétences incontournables développées dans les stratégies françaises d’éducation.

Aborder ce sujet fondamental dans la cadre de la loi PACTE est nécessaire pour faire avancer la réflexion sur la nécessité d’intégrer l’esprit d’initiative et l’esprit d’entreprise dans le cursus scolaire. 

Share This