Pour que la suppression de la réserve parlementaire n’impacte pas négativement la vie des associations locales, les députés de la République En Marche avaient proposé une augmentation des moyens du Fonds pour le développement de la vie associative. Le Parlement avait ainsi abondé de 25 millions d’euros le FDVA. Jusqu’ici le FDVA soutenait les associations pour la formation des bénévoles.

Selon le décret du 8 juin 2018, la nouvelle dotation est destinée à aider les associations pour leur fonctionnement et leurs projets innovants, dans la suite de l’ancienne « réserve parlementaire ». Ce financement s’adresse essentiellement aux petites et moyennes associations via un appel à projet organisé par les directions départementales de la cohésion sociale.

Les porteurs de projet pourront consulter le site ministériel pour y trouver des informations complémentaires, ou se tourner vers le service de la cohésion sociale de leur préfecture.
Le nouveau dispositif apportera une aide précieuse aux associations basées en milieu rural ou quartiers urbains prioritaires, souvent confrontées à des difficultés pour financer leurs actions. Et en Dordogne chaque association compte !

Cette hausse des ressources en faveur des actions associatives et locales témoigne de la reconnaissance de leur rôle dans l’animation culturelle et sportive, ou le vivre ensemble.

Les dossiers devront être déposés avant le 24 août et les fonds seront alloués à l’automne sur les axes suivants :
– soutien au fonctionnement global des petites associations
– soutien aux projets associatifs innovants
– soutien à la co-construction de politiques locales en direction de la jeunesse.

Les associations peuvent retrouver toutes les informations concernant les orientations départementales, les modalités pratiques de dépôt des demandes sur le site de la Préfecture : http://www.dordogne.gouv.fr/Politiques-publiques/Jeunesse-sports-ville-et-associations/Vie-associative/FDVA/Fond-pour-le-Developpement-de-la-Vie-Associative-2018-FDVA

Share This