Dans le cadre de son mandat, j’ai souhaité aller à la rencontre des maires de la 4ème circonscription et se mettre à leur écoute. Après une présentation des communauté de communes par leur président, ces rencontres sont l’occasion d’échanger avec chacun des élus présents sur les lignes de force de leur commune mais aussi les problématiques et interrogations éventuelles. Elles me permettent de prendre la mesure de la dynamique de chaque territoire ainsi que sa spécificité sur les plans économique, démographique, de la santé, de la culture…

A la rencontre des maires de la Communauté de communes du Terrassonnais

Ce samedi 16 décembre à Hautefort c’était au tour des maires des communes du Terrassonnais en Périgord Noir Thenon-Hautefort de présenter leur commune, après ceux du Grand Périgueux, de la Vallée de la Dordogne – Forêt Bessède. Les élus de la Vallée de l’Homme et ceux du Pays de Fénelon avaient été rencontrés à l’occasion d’une venue des services de la préfecture.

J’ai rappelé la pause souhaitée par le gouvernement dans les changements institutionnels.

Cette mandature signe la fin des obligations de fusion des collectivités, tout en continuant à accompagner celles qui souhaitent se rapprocher. J’ai également pu rassurer les maires sur leur capacité à fixer le taux de la taxe d’habitation malgré le dégrèvement qui concernera 80% de la population.

De nombreux échanges ont porté sur l’avenir du tissu scolaire.

Les communes sont invitées à saisir l’opportunité qui leur est donnée de prendre en main ce dossier pour construire des projets pertinents pour leur territoire avant que les décisions ne leur soient imposées.

Et la couverture numérique ?

Parmi les problèmes soulevés, il a naturellement été question des zones blanches de la téléphonie et du numérique, les élus exprimant leur scepticisme sur le plan fibre et haut-débit déployé par le département. Les maires doutent que les usagers et les acteurs économiques puissent être rapidement raccordés et bénéficier de réseaux plus performants.

Projets et urbanisme

Ils n’ont pas manqué de dénoncer le millefeuille des structures d’urbanisme et le montant exorbitant des études à réaliser.
Concernant les projets d’action, les élus locaux ont fait valoir leur engagement pour le dynamisme économique et démographique, mettant en avant, en autres, un projet de pôle d’excellence des métiers d’art du bâtiment, en lien avec les questions de formation que le gouvernement entend réformer dans les mois à venir.

Besoin d’un regard nouveau sur les territoires ruraux

Les maires ont également insisté sur l’importance pour l’Etat de porter un regard différent sur les territoires ruraux, pour freiner la « métropolisation » qui vide les campagnes et obtenir un traitement équitable des territoires. Un groupe d’étude sur les enjeux de la ruralité à l’Assemblée Nationale fait suite au groupe de travail dans lequel je me suis impliquée depuis le début de mon mandat.

Enfin, j’ai indiqué aux maires que j’étais à leur service.

Share This